Traincan
HomeContact UsFAQ'sNews and InfoResourcesClient ListStudent Login

  Nouvelles
  

Boeuf contaminé: suspension de permis

28 septembre 2012
Par Terry Pedwell
La Presse Canadienne
journalmetro.com

OTTAWA – L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a annoncé vendredi la suspension du permis d’exploitation de l’usine de transformation de XL Foods à Brooks, en Alberta, qui est à l’origine d’un rappel massif de viande bovine.

Aucun motif ne justifiait initialement un rappel public ou la fermeture de l’usine, ont soutenu vendredi des responsables de la sécurité des aliments à Ottawa.

Quand des tests ont détecté pour la première fois aux États-Unis et au Canada la possibilité d’une contamination à la bactérie E. coli, le 4 septembre, rien ne laissait croire que des produits contaminés se soient retrouvés sur des étalages de magasins, a fait valoir le porte-parole de l’ACIA, Brian Evans.

«Notre priorité à ce moment était de déterminer si certains produits disponibles sur le marché devaient faire l’objet d’un rappel», a déclaré M. Evans lors d’une conférence de presse à Ottawa.

«Nous avons effectivement eu la confirmation qu’aucun produit découvert durant nos tests ou identifié par les États-Unis ne s’était rendu jusque dans les commerces. Émettre un rappel pour un produit auquel le public n’a pas accès n’est pas quelque chose que nous pouvons faire.»

Il aura fallu plusieurs jours d’enquête et de tests avant que l’ACIA en vienne à la conclusion qu’il était nécessaire de fermer l’usine en Alberta. Selon Brian Evans, des renseignements obtenus le 10 septembre ont mené à un «examen sérieux et approfondi», incluant l’envoi d’une équipe de spécialistes sur les lieux.

XL Foods ne pourra reprendre ses activités commerciales tant qu’elle n’aura pas fait le nécessaire pour prouver que ses produits ne sont pas contaminés à l’E. coli.

M. Evans a indiqué que le problème semblait résulter de la combinaison de plusieurs facteurs. Il a précisé que tous les produits se trouvant présentement à l’usine de Brooks étaient «sous le contrôle de l’ACIA» et qu’ils ne seraient rendus à XL Foods qu’après avoir été testés.

Depuis le 16 septembre dernier, l’ACIA a émis au moins huit alertes de rappel de produits de boeuf de l’usine de XL Foods en raison de craintes d’une contamination à la bactérie E. coli. Le rappel touche présentement plus de 250 produits.

De son côté, le département américain de l’Agriculture a élargi l’alerte concernant le boeuf en provenance de cette usine albertaine. L’avis s’étend désormais à des magasins de 30 États, y compris le géant de la vente au détail, Walmart.

Le 13 septembre dernier, le gouvernement du Canada a révoqué le permis d’exportation de boeuf aux États-Unis de l’usine, à la demande du département américain.

Brian Evans a affirmé que d’autres rappels seraient probablement émis dans les jours qui suivent puisque les tests se poursuivent.

À Ottawa, les partis de l’opposition ont demandé au gouvernement vendredi pourquoi il lui avait fallu autant de temps pour réagir.

Le député libéral Ralph Goodale a mis le problème de l’E. coli sur le compte des changements apportés par les conservateurs au système d’inspection de la viande.

«L’entreprise ne respecte plus les normes depuis le mois d’août et le système d’inspection de ce gouvernement n’a pas su remédier à la situation à ce moment», a déclaré M. Goodale à la Chambre des communes.

«Cela s’explique en partie parce que les inspecteurs du gouvernement n’inspectent plus beaucoup maintenant. Ils se contentent de surveiller les inspections menées par les compagnies.»

Le ministre de l’Agriculture, Gerry Ritz, a insisté sur le fait que la sécurité alimentaire du pays n’avait pas été compromise et que le gouvernement avait augmenté le nombre d’inspecteurs rattachés à l’usine de XL Foods à Brooks.

Quarante inspecteurs et six vétérinaires de l’ACIA travaillent à temps complet à l’usine. M. Evans a indiqué que six employés additionnels s’étaient joints à cette équipe durant les trois dernières années et que huit membres du personnel de l’Agence avaient aussi été dépêchés sur les lieux après la découverte du problème d’E. coli.

Aucun cas de maladie n’a jusqu’ici été rapporté en lien avec la consommation du boeuf de l’usine de XL Foods. Bien que l’agence des services de santé de l’Alberta ait récemment fait état de quatre personnes ayant été infecté à l’E. coli en mangeant du steak acheté à un Costco d’Edmonton, elle n’a pu établir si la viande avait été contaminée avant ou après son arrivée dans le commerce.