Traincan
HomeContact UsFAQ'sNews and InfoResourcesClient ListStudent Login

  News and Info
  

Manque d'inspecteurs de viande:le syndicat inquiet

20/08/2015
Par Chinta Puxley La Presse Canadienne

WINNIPEG – Les installations d’abattage du Manitoba manquent cruellement de personnel et cela met la sécurité du public en jeu, a déclaré jeudi le syndicat représentant les inspecteurs de la qualité de la viande du Canada.

Selon le président de l’Alliance de la Fonction publique du Canada, Bob Kingston, les abattoirs du Manitoba fonctionnent généralement avec un tiers d’inspecteurs de moins que le nombre requis par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

Ce manque se creusera davantage avec les coupes de 35 millions $ dans le budget de l’ACIA imposées par le gouvernement Harper, car cela se traduira par la mise à pied de 273 inspecteurs au Canada d’ici 2018, soutient M. Kingston.

En conférence de presse à Winnipeg, jeudi, le président a affirmé que le gouvernement se fiait de plus en plus sur les entreprises de production d’aliments pour qu’elles se surveillent elles-mêmes.

Si le gouvernement ne fait rien pour remédier au manque d’inspecteurs, «ce n’est qu’une question de temps avant que la prochaine épidémie d’origine alimentaire n’éclate», selon lui.

En 2008, de la charcuterie contaminée à la listériose d’une usine Maple Leaf de Toronto a tué 22 personnes à travers le pays. Il y a trois ans, l’usine d’emballage XL Foods, dans le sud de l’Alberta, a dû rappeler 1,8 million de kilogrammes de boeuf au Canada et aux États-Unis en raison de la présence de la bactérie E. coli. Personne n’est mort mais la bactérie a été détectée chez 18 personnes.

La pénurie d’inspecteurs fédéraux a pris de telles proportions que les usines du Manitoba empruntent maintenant du personnel provincial, a indiqué Bob Kingston.

Aucun représentant de l’ACIA n’était disponible pour commenter les propos de M. Kingston. Un porte-parole de la ministre de la Santé, Rona Ambrose, avait déjà assuré que 200 inspecteurs des aliments seraient embauchés et que le gouvernement avait fourni à l’agence le plus haut niveau de financement de l’histoire de Canada.

Le vice-président de l’Alliance de la Fonction publique du Canada, Chris Aylward, a exhorté les Canadiens à tenir compte de la sécurité des produits alimentaires lorsqu’ils iront voter, le 19 octobre prochain.