Traincan
HomeContact UsFAQ'sNews and InfoResourcesClient ListStudent Login

  News and Info
  

Six bactéries sont vraiment dangereuses pour vous

meteomedia.com par Joey Olivier, Samedi 12 mai 2018

Le côté sombre de la période estivale est qu’elle est propice à l’éclosion de certaines bactéries qui peuvent vous rendre très malades, que ce soit lors d’une marche en forêt, dans une piscine, ou en cuisinant votre hamburger sur le BBQ. D’autres n’ont pas besoin de l’été pour se développer dans votre résidence. Voici six des pires bactéries à surveiller.

1-Tique et maladie de Lyme

La bactérie Borrelia burgdorferi cause la maladie de Lyme. Au Québec, selon les données officielles, 160 cas ont été rapportés en 2015, soit cinq fois plus qu’en 2011 (32 cas). Ailleurs au Canada, les tiques « infectées » et porteuses de la bactérie se trouvent principalement dans le sud du Manitoba, de l’Ontario, du Québec et de la Colombie-Britannique.

Certaines régions du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse sont également à risque. Le danger de contracter la maladie de Lyme est plus élevé en été, alors que l’activité des tiques immatures (nymphes) est à son maximum et que les activités extérieures sont nombreuses. Les forêts, les boisés ou les zones à hautes herbes sont les lieux les plus propices à ces tiques.

Les symptômes : la fatigue, la fièvre, les maux de tête, les spasmes, les ganglions enflés et les éruptions cutanées. Dans certains cas plus graves, le patient peut souffrir de confusion mentale, de troubles neurologiques, d’arthrite et d’arythmie cardiaque.

2-Eaux douteuses et infections

Les bactéries, les parasites ou les virus qui se retrouvent dans l’eau d’une piscine peuvent entrer dans l’organisme par la bouche, le nez, la peau ou les muqueuses. Parmi la liste des microbes, on retrouve des bactéries comme des salmonelles, des Aeromonas, sans compter certains virus et des parasites tels le Giardia et le Cryptosporidium. On parle ici d’infections de type gastroentérique avec des symptômes comme des diarrhées, des nausées ou encore des maux de ventre.

Les spas sont également à surveiller étroitement puisqu’ils peuvent contenir des eaux contaminées. Deux bactéries sont susceptibles de vous rendre malade. La première, le Pseudomonas aeruginosa, s’attaque à la peau, tandis que l’autre, la Legionella, peut entraîner des problèmes pulmonaires.

3-Lacs et cyanobactéries

La présence de phosphore dans l’eau d’un lac ou d’une rivière est le principal élément chimique qui favorise la croissance des cyanobactéries (algues bleu-vert). La chaleur, mais aussi les pluies abondantes accélèrent la prolifération des bactéries.

Une personne en contact avec ces algues peut souffrir de gastroentérite, d’une irritation de la peau, de la fièvre, ou de maux de tête.

4-BBQ et E. coli

L’Escherichia coli, communément appelée E. coli est souvent associée aux BBQ puisque la consommation de bœuf cru ou qui a été mal cuit, particulièrement le bœuf haché, est une des causes d’infection.

La source de cette bactérie est dans les intestins des animaux (bétail, chèvres, moutons). La contamination peut également se faire lors de la transformation de la viande, pendant la production des fruits et légumes (s’ils sont en contact avec de l’eau contaminée ou des excréments) ou par une personne qui est infectée.

Il est possible d’être infecté sans nécessairement être malade. Sinon, les symptômes sont des nausées, de la fièvre, des vomissements et des diarrhées. La majorité des symptômes disparaissent en l’espace de 5 à 10 jours.

5-Listéria : caché dans les aliments

La listériose provient de la bactérie Listeria monocytogenes et elle se trouve dans le sol, la végétation, l’eau et les excréments d’animaux. La consommation d’aliments contaminés est une des causes de contamination. Les aliments identifiés par les autorités de la Santé publique sont les viandes et poissons crus, les produits faits de lait cru ou non pasteurisé, les produits prêts-à-manger ou frais (salades préemballées).

La bactérie peut se multiplier à des températures variant de 4 °C à 10 °C. Les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est plus faible sont plus à risque. Les symptômes peuvent se manifester jusqu’à 70 jours après la consommation des aliments.

6-Légionellose : jamais à l’abri

La bactérie appelée Legionella peut contaminer une personne qui respire des microgouttelettes d’eau contaminée en suspension dans l’air. Elle peut se trouver dans les lacs, les rivières, les ruisseaux, les spas et les chauffe-eau résidentiels. Cette bactérie se développe surtout à des températures variant de 32 °C à 45 °C.

Les hommes sont deux fois plus à risque que les femmes. Il existe deux types d’infection, soit une bénigne (aussi appelée la fièvre du Pontiac) et une autre plus agressive (appelée la maladie du légionnaire). Les symptômes varient de la fièvre à l’insuffisance de plusieurs organes, dans le pire des cas.

Sources : Santé Canada | Portail santé gouvernement du Québec