Traincan
HomeContact UsFAQ'sNews and InfoResourcesClient ListStudent Login

  Nouvelles
  

Intoxication alimentaire : attention aux fruits et aux légumes

passionsanté.be
publié le : 10-10-2013

En matière de prévention des intoxications alimentaires, l’accent est souvent mis sur la viande et le poisson. Mais il faut vraiment se méfier des fruits et des légumes.

Bactéries (salmonelle, E. coli…), virus (norovirus), parasites (cryptosporidium…) : dans le cadre de cette très vaste étude, les Centres américains de contrôle des maladies (CDC) ont recensé les agents les plus fréquemment à l’origine des infections alimentaires notifiées aux Etats-Unis.

Ce que ces recherches montrent surtout, et ces enseignements débordent largement le cadre US, c’est que dans près de la moitié des dossiers étudiés ici, les végétaux (fruits, légumes et noix) sont les vecteurs de ces infections, et en particulier les légumes-feuilles (laitue, cresson, endive – ou chicon -, épinard, chou…). La viande regroupe 22% des cas (de la volaille pour moitié) et les produits laitiers environ 14%. Le poisson et les fruits de mer arrivent loin derrière.

Les intoxications nécessitant une hospitalisation sont attribuables à parts égales à la viande, aux produits laitiers et aux végétaux ; sachant toutefois que les décès sont essentiellement imputables à la viande contaminée. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que toute l’attention légitimement portée à la conservation, à la manipulation et à la cuisson de la viande et du poisson doit aussi s’appliquer aux fruits et aux légumes. Les conseils sont simples, mais importants : toujours se laver les mains avant de préparer et de consommer ces aliments, bien rincer les fruits et les légumes (en particulier les salades) et éviter les contacts entre les végétaux et la viande crue. 


Source: Emerging Infectious Diseases (http://wwwnc.cdc.gov/eid)